Revenus et allocations

Si vous êtes sans revenu ou que vos ressources sont inférieures au revenu minimum, le CPAS peut vous aider. 

Revenu d’intégration sociale (RIS)

Le revenu d’intégration sociale (RIS) est une somme d’argent que vous pouvez recevoir du CPAS chaque mois si vous n’avez pas de revenus ou que vous gagnez moins que le RIS.

Les montants du RIS

À partir du 1e mars 2022, les montants mensuels du RIS sont les suivants:

  • Personne cohabitante: 729,20 euros
  • Personne isolée: 1093,80 euros
  • Personne qui cohabite avec au moins une personne à sa charge: 1478,22 euros

En fonction de votre situation, vous pouvez recevoir un RIS complet ou partiel. En d’autres mots, si vous percevez déjà des allocations sociales ou des revenus inférieurs au montant du RIS, le CPAS peut vous octroyer un RIS partiel pour que vos revenus atteignent le montant du RIS.

Les conditions pour avoir droit au RIS

Pour avoir droit au RIS, vous devez répondre à toutes les conditions prévues par la loi:

1. Être belge ou appartenir à certaines catégories d’étrangers

2. Avoir plus de 18 ans sauf si:

  • vous êtes enceinte
  • vous avez des enfants à charge (même si ce ne sont pas les vôtres)
  • vous êtes émancipé·e (par le mariage)

3. Vivre en Belgique de manière légale (même si vous êtes sans domicile fixe)

4. Ne pas gagner d’argent ou gagner moins que le RIS

5. Etre prêt·e à travailler, sauf si votre santé ou votre situation vous en empêche

6. Avoir tout fait pour obtenir d’autres revenus auxquels vous avez droit (chômage, mutuelle, allocations pour handicap, pension alimentaire, etc.)

C’est quoi un PIIS?

Le PIIS ou « Projet Individualisé d’Intégration Sociale » est une sorte de contrat entre vous et le CPAS. Ce contrat est signé au plus tard 3 mois après la décision de vous accorder un RIS ou un ERIS:

  • vous discutez avec un·e professionnel·le et vous mettez en place un projet pour l’avenir, étape par étape.
  • vous vous engagez à suivre les étapes de ce projet
  • le CPAS s’engage à tout mettre en place pour vous aider à réaliser ce projet

Avances

Vous comptez sur certaines rentrées d’argent pour vivre mais elles ont pris du retard? Le CPAS peut vous accorder une avance sur les allocations familiales, de chômage ou de pension ou les indemnités de la mutuelle.

Je fais une demande d’aide   Toutes les aides du CPAS

Questions fréquentes

  • En général, l’aide sociale à laquelle vous avez droit est payée l’avant-dernier jour du mois.

  • Oui. Le CPAS peut fournir des « avances sur allocations de chômage » le temps que l’ONEM statue sur votre demande. L’ONEM remboursera ensuite ces avances au CPAS. Des avances sont aussi possibles pour les autres allocations sociales, comme les pensions, les indemnités de mutuelle, les allocations pour handicap, etc.